DreamLand

Les meilleurs prix du moment !

Leers : 03 20 82 72 66
Douai : 03 27 88 23 84

dreamland@dreamland.fr

Charte relative au travail des enfants

En 2002, nous avons publié un code de conduite formalisant les accords avec nos fabricants et fournisseurs en matière de travail des enfants et de conditions de travail. Depuis, plus de 300 fabricants et fournisseurs non européens ont signé ce code de conduite et ont mis en place de nombreuses améliorations. La forte croissance que nous connaissons ces dernières années nous pousse à nous fournir de plus en plus souvent dans les Pays du Sud et en Extrême-Orient. Nous sommes attentifs aux conditions dans lesquelles nos produits y sont fabriqués et faisons appel à des bureaux de contrôle indépendants pour vérifier si les accords pris sont bien respectés.

Consulter le texte intégral de la charte.

Pour rendre nos importations durables, nous avons investi en 2010 pas moins de 64 466 euros dans des contrôles sociaux, pour la plupart en Chine mais aussi dans neuf autres pays. Sur les 250 fournisseurs auprès desquels le groupe a acheté directement des articles non-food en 2010, 100 ont fait l'objet de contrôles. Citons notamment comme articles les jouets, la décoration saisonnière et les articles de jardin vendus chez Colruyt, DreamLand, DreamBaby et ColliShop. Des bureaux reconnus à l'échelle internationale ont contrôlé dans quelle mesure les usines respectaient la législation locale et les conventions de l'Organisation Internationale du Travail (OIT). Les audits peuvent porter sur le travail des enfants, le temps de travail, le salaire, la sécurité, la santé... Deux tiers des fournisseurs ont été contrôlés pour la première fois, pour le tiers restant, il s'agissait de contrôles de suivi. Dans pratiquement toutes les usines suivies, les conditions de travail ont connu une amélioration allant de légère à notable par rapport à 2009. Nous avons mis un terme à notre collaboration avec 3 fournisseurs chez qui des conditions de travail inacceptables ont été constatées. À côté des 100 entreprises contrôlées, 24 autres ont refusé un audit. Nous avons également mis un terme à notre collaboration avec celles-ci. Nous sommes satisfaits des résultats mais pensons que la poursuite des améliorations demandera des efforts de la part de tous les acteurs concernés, parmi lesquels les autorités locales.

En 2006, nous avons créé conjointement une coopérative d'achat au niveau européen : Coopernic. Ses membres passent des commandes communes auprès de fabricants qui pratiquent de bonnes conditions de travail ou qui s’engagent à les améliorer à court terme. En 2010, Coopernic a audité 14 fournisseurs communs. Par ailleurs, en 2007, nous avons également conclu un accord de collaboration dans le cadre du « Care Process » du Conseil international de l'industrie du jouet (ICTI) où les producteurs de jouets s’engagent à faire fabriquer leurs jouets uniquement dans des conditions de travail décentes. En 2010, 115 audits ont eu lieu, tous les rapports étaient positifs.

Super pratique chez DreamLand !