DreamLand

Les meilleurs prix du moment !

Leers : 03 20 82 72 66
Douai : 03 27 88 23 84

dreamland@dreamland.fr

Apprenez à votre enfant à rouler à vélo

1. Votre enfant est-il prêt à rouler sur deux roues ?

Votre enfant a entre 4 et 8 ans ? Il est temps de relever un nouveau défi : apprendre à rouler à vélo sur 2 roues ! Attendez toutefois que votre enfant en ait envie. Ce sera plus facile.

Mais comment se lancer dans cette nouvelle étape ? Comment choisir le bon vélo ? De quoi le vélo doit-il être obligatoirement équipé ? De quel équipement votre enfant a-t-il besoin ? Et avant tout : comment faire en sorte que ce soit ludique ? Tant de questions auxquelles vous et votre enfant trouverez une réponse ci-dessous. Votre apprenti cycliste peut se lancer à l’aide de quelques jeux marrants ! Parcourez ensemble les étapes et testez les jeux. Apprendre à rouler à vélo, étape par étape, tout en s’amusant… Voilà la plus chouette manière d’apprendre !

Bon amusement !

2. Avant de rouler sur 2 roues

Un vélo sans pédales est parfait pour préparer votre enfant à rouler sur 2 roues. Il améliore son sens de l’équilibre, il apprend à tourner et à évaluer la vitesse et les distances.

Il existe aussi de nombreux accessoires pratiques pour apprendre à rouler à vélo, tels que les roues stabilisatrices ou une tige. Ceux-ci sont toutefois moins efficaces qu’un vélo sans pédales car votre enfant a l’impression de rester en équilibre. Alors qu’une fois les roues ou la tige retirées, il doit encore trouver son équilibre. Ce qui lui demandera plus de temps et d’efforts pour apprendre à rouler à vélo.

3. Un vélo tout équipé

Le vélo de votre enfant doit être équipé des éléments suivants :

  • Catadioptres
    • 1 blanc à l'avant
    • 1 rouge à l'arrière
    • 2 jaunes ou oranges réfléchissants des deux côtés, sur chaque roue ou des bandes réfléchissantes blanches de part et d’autre des pneus
    • 1 jaune ou orange des deux côtés de chaque pédale
  • Des bons freins avant et arrière
    • 1 seul frein suffit pour les vélos avec un diamètre de roue de moins de 50 cm
    • la poignée de frein ne peut pas être trop éloignée du guidon, ni être trop rigide
    • faites régler les freins (s’il faut serrer les poignées de freins jusqu’au guidon pour freiner, cela veut dire qu’ils ne sont pas bien réglés)
  • Une sonnette audible à 20 mètres
    • un klaxon ne suffit pas
    • votre enfant doit pouvoir actionner sa sonnette tout en tenant son guidon
  • Éclairages
    • à la tombée du jour ou si le temps s’assombrit et que la visibilité est réduite à une distance de moins de 200 mètres :
      • feu avant blanc
      • feu arrière rouge
      • les feux peuvent être fixés sur le vélo ou sur le cycliste même (vêtement, sac à dos …)
    • durant la journée, les éclairages ne sont pas obligatoires
    • les clignotants sont autorisés

Quelques points prioritaires :

  • Le vélo est-il équipé de garde-boue à l’avant et à l’arrière pour que votre enfant ne soit pas éclaboussé en cas de pluie ?
  • Le vélo est-il doté d’un pied pour le maintenir debout ?
  • Le cadre n’est-il pas trop haut pour votre enfant ?
  • Les pneus sont-ils assez gonflés ?
  • La chaîne est-elle bien graissée ?
  • La chaîne n’est-elle pas trop longue ou trop courte ? (Si elle est trop longue, changez-la directement !)
  • Y a-t-il une protection sur la chaîne, pour ne pas faire de tâches de graisse sur les vêtements ?

4. Quel équipement pour votre enfant ?

Un casque et un gilet fluo sont recommandés, sans être obligatoires. Votre enfant se sentira plus en sécurité... et vous aussi ! Et ils sont tout simplement plus sûrs. Un casque qui répond aux normes de qualité réduit les risques de lésions cérébrales et crâniennes de 75 à 85 % en cas de chute.

Comment choisir un bon casque ?

  • Un bon casque de vélo porte un label CE à l’intérieur. Vous savez ainsi qu’il est conforme aux normes européennes. Vous reconnaissez un casque classique aux lettres CE EN accompagnées du nombre 1078. Un casque de vélo pour enfant porte le label CE EN 1080.
  • Le casque doit bien épouser la forme de la tête et rester droit. Il ne doit pas bouger en avant ou en arrière. Testez-le avant de l’attacher sous le menton. Mieux vaut acheter un casque réglable.

Bon à savoir !
Un casque qui a reçu un gros coup doit être remplacé. Même si l’on ne voit rien sur le casque, il se peut que le matériel absorbeur de chocs soit endommagé.

5. Comment choisir le bon vélo ?

Chez DreamLand, vous trouvez un grand choix de vélos pour petits et grands. Votre enfant sera super fier de choisir son premier vélo avec vous !

Pour choisir un vélo, vous devez faire attention à la taille de votre enfant et à la taille des roues. Celle-ci est exprimée en pouces. Lorsque votre enfant est assis sur le vélo, il doit pouvoir poser ses pieds à plat sur le sol.

Nos collaborateurs en magasin sont toujours prêts à vous aider !

6. Apprenez à votre enfant à rouler à vélo en 5 étapes !

ÉTAPE 1 : Maîtrise et équilibre

Votre enfant doit d'abord se familiariser avec son vélo et pouvoir le maîtriser :

  • Placez la selle au niveau le plus bas pour commencer. Lorsque votre enfant est assis sur la selle, il doit pouvoir mettre les deux pieds à plat sur le sol.
  • Apprenez-lui à monter sur le vélo et à en descendre.
  • Montrez-lui la position idéale avant de commencer à rouler : dos droit, tête relevée, le guidon bien en main en regardant au loin.
  • Apprenez-lui à marcher à côté de son vélo, toujours à droite du vélo (c'est-à-dire le plus éloigné de la circulation). Votre enfant apprend ainsi à sentir le poids du vélo.
  • Testez les freins ensemble.
  • Faites asseoir votre enfant sur son vélo sans pédaler, pour qu’il s’habitue à « tanguer » sur le vélo.
  • Laissez-le s’exercer à pousser son vélo, à avancer avec les pieds et à rouler.
  • Sa tête doit être bien droite. Il doit regarder loin devant lui.
  • Il peut ensuite s’exercer sur des distances de plus en plus longues.

JEU MARRANT : Le pouilleux »

ÉTAPE 2 : Se lancer

  • Une fois que votre enfant a suffisamment confiance en lui et qu’il arrive à avancer plus rapidement, il peut utiliser les pédales. Relevez la selle jusqu’à la hauteur de ses hanches lorsqu’il se trouve à côté de son vélo.
  • Apprenez-lui maintenant à se lancer : un pied sur la pédale levée, l’autre sur le sol. Votre enfant doit essayer de rouler le plus loin possible en appuyant sur la pédale. Un seul pied reste sur la pédale, pour qu’il puisse poser rapidement l’autre pied sur le sol en cas de perte d’équilibre.
  • S’il s’en sort bien, votre enfant peut ensuite tenter de placer le deuxième pied sur la pédale.

JEU MARRANT : De plus en plus loin »

ÉTAPE 3 : Freiner et s’arrêter

Apprenez à votre enfant à freiner progressivement et toujours avec les deux mains.

Freiner pour ralentir

  • Dessinez deux lignes sur le sol. Laissez votre enfant prendre de la vitesse (en avançant avec les pieds ou en pédalant) et ralentir entre les deux lignes. Il ne doit pas s’arrêter ! Passé la deuxième ligne, votre enfant continue à avancer/pédaler.
  • Faites-le rouler derrière vous en suivant vos mouvements. Prenez de la vitesse et freinez de temps à autre.

Freiner pour s’arrêter

  • Dessinez deux lignes sur le sol. Laissez votre enfant prendre de la vitesse (en avançant avec les pieds ou en pédalant) et s’arrêter à la deuxième ligne.
  • Faites-le rouler. Si vous donnez un coup de sifflet, il doit freiner. Si vous donnez deux coups de sifflet, il doit s’arrêter.

JEU MARRANT : 1, 2, 3... piano »

ÉTAPE 4 : Apprendre à guider

Pour changer de direction dans les virages et en cas d’obstacle, votre enfant doit :

  • voir l’obstacle et dévier dans la bonne direction
  • arrêter de pédaler
  • bien tenir son guidon
  • altijd kijken in de richting waar het heen wil
  • toujours regarder dans la direction qu’il veut prendre

Grâce à nos jeux marrants, vous pouvez apprendre de manière ludique à votre enfant à maintenir le cap, diriger son vélo, rouler avec une main et regarder autour de lui tout en roulant.

JEU MARRANT : Parcours de l’homme ivre »

ÉTAPE 5 : Rouler à vélo dans la circulation

Préparation

  • Réalisez le parcours plusieurs fois avec votre enfant (en voiture, à pied ou sur votre vélo). Et détectez ensemble les dangers éventuels.
  • Montrez à votre enfant ce qu’il doit faire pour traverser un passage pour piétons, des feux de signalisation, un croisement…
  • Apprenez-lui qu’il n’est pas seul dans la circulation et que les autres usagers ne sont pas toujours aussi attentifs que lui. Voir et être vu est le mot d’ordre.
  • Montrez le bon exemple et expliquez-lui chaque fois précisément ce que vous faites.
  • Veillez à ce que votre enfant porte des vêtements colorés et réfléchissants.

Dans la circulation

  • Choisissez un moment calme pour vous lancer avec votre enfant dans la circulation.
  • Faites-le rouler à votre droite, entre vous et le bas-côté de la route.
  • Veillez à mettre suffisamment de distance entre vous et votre enfant et les autres cyclistes (frères, sœurs…)
  • Lorsque votre enfant maîtrise suffisamment la route, laissez-le ouvrir la voie.
  • Les premières fois, choisissez un parcours qu’il connaît bien (par ex. le chemin de l’école).

Super pratique chez DreamLand !